Catégories
Hypnose Thérapeutique

AutoHypnose

Vous souhaitez découvrir comment explorer ce qui est en vous, comment activer vos ressources profondes et donc, aller mieux dans votre vie ? Ou bien vous rencontrez peut-être une difficulté et vous souhaitez la surmonter grâce au merveilleux pouvoir de votre subconscient ?

Vous êtes au bon endroit, cet article est pour vous !

L’Autohypnose qu’est-ce que c’est ?

Si vous avez pris connaissance de mes articles précédents expliquant les notions d’Hypnose thérapeutique et de Transe Hypnotique vous avez déjà les bases pour une bonne compréhension de ce qu’est l’autohypnose.

L’Autohypnose est une méthode simple et merveilleuse d’accéder à votre inconscient, lieu où les changements dans votre vie font leur chemin. Votre inconscient est la partie non émotionnelle de votre esprit chargée de vous protéger. Son objectif est toujours d’améliorer votre vie d’une façon ou d’une autre. Il est littéralement ouvert aux suggestions ! Mais pour plonger dans un état d’autohypnose, vous devez contourner l’esprit critique de votre conscience toujours enclin à analyser les choses.

L’Hypnose est, en soi, toujours de l’autohypnose. C’est en quelque sorte apprendre à entrer en vous pour utiliser ce que vous êtes.

Pour vous donner un exemple, en séance d’Hypnothérapie je fais mon induction, mais c’est la personne et elle seule qui entre en état d’hypnose. L’hypnose est un voyage intérieur, dans lequel le thérapeute est seulement un guide. On pourrait ainsi dire que la séance d’Hypnothérapie « à deux » est une sorte d’autohypnose guidée ! On pourra plus précisément parler, ici, d’hypnose hétéro-induite (guidée par un thérapeute) à la différence de l’hypnose auto-induite (pratiquée par le sujet lui-même, seul).

L’Hypnose auto-induite ou autohypnose est possible et accessible à tout le monde mais en revanche elle demande plus d’entraînement car il faut apprendre à manier un minimum le fonctionnement de votre inconscient ainsi que les suggestions hypnotiques. Cela peut donc sembler compliqué de commencer à pratiquer seul l’autohypnose. Il est notamment louable de chercher à vous aider par vous-même, grâce à l’autohypnose, mais il se peut que certaines difficultés soient difficiles à résoudre seul et des émotions peuvent également se révéler trop fortes. Il sera donc recommandé de consulter un ou une hypnothérapeute.

Mais il se peut que vous n’ayez pas le temps ou les moyens pour une séance d’Hypnothérapie en présentiel. L’Hypnose peut également faire peur et l’autohypnose permet donc d’accéder à ce monde de l’esprit sans l’appréhension de la rencontre avec l’autre (l’hypnothérapeute) – tout seul, tranquille. Cette peur de l’autre, assortie de toutes les craintes qui en découlent (vais-je me faire manipuler ? vais-je me réveiller ? etc.) est bien le reflet de notre tendance à l’individualisme. On se sent rassuré tout seul …

Pour pallier ces quelques déconvenues je vous propose aujourd’hui des séances d’autohypnose guidées. Le principe est simple : effectuer sa thérapie soi-même, celle-ci est donc accessible à tout moment et où vous le souhaitez ! Vous pouvez sans attendre découvrir un ensemble d’audios au format mp3 d’autohypnose mis à votre disposition sur la problématique que vous désirez traiter et dans lesquels je regroupe mes meilleures méthodes d’Hypnose thérapeutique !

L’autohypnose est une méthode simple et peu coûteuse d’interaction harmonieuse avec le monde extérieur. Elle se révèle très utile pour celleux qui veulent maîtriser les techniques de relaxation et de récupération rapides et profondes, qui veulent avoir leurs propres émotions ou avoir l’occasion de se débarrasser du stress.

Comment ça marche ?

La première étape de l’autohypnose est de bien comprendre l’objectif fixé. Bien que vous puissiez avoir de nombreux objectifs, il est préférable de les traiter un par un. Faites donc une liste de ce que vous voulez, mais concentrez-vous sur un objectif à la fois. Accordez à chaque objectif le temps et l’attention qu’il mérite.

La deuxième étape est de choisir un endroit où vous serez vraiment à votre aise, par exemple assis sur une chaise ou allongé. Optez pour un endroit où vous ne serez pas distrait, ni dérangé. Votre peau devient sensible quand vous êtes en transe car le sang circule plus facilement dans les muscles, donc plus près de la peau et vous aurez tendance à avoir un peu froid. Veillez donc à ce que la température de la pièce soit adaptée. L’autohypnose est un cadeau que vous vous faites, offrez-vous donc un confort total !

Je souhaite vous encourager à tirer parti des incroyables bienfaits de l’autohypnose. Ce n’est pas parce que vous n’avez pas la possibilité de consulter un hypnothérapeute professionnel que l’hypnothérapie vous est inaccessible. Utilisée de manière adéquate, l’autohypnose peut s’avérer être un outil extrêmement bénéfique. C’est pour cette raison que j’ai décidé de rendre accessible mon accompagnement par le biais d’autohypnoses téléchargeables.

Alors prêt à tenter l’expérience ?

Ecoutez-moi et Transformez-vous !

Catégories
Prises en charge

Hypnose, angoisse et anxiété

On dit que la conscience est à l’origine de la plupart de vos problèmes et que l’inconscient peut vous sortir du pétrin ! En fait, certains affirment que 70% des choses qui nous inquiètent ne se produisent jamais et que dans les 30% restants, les événements ne se produisent pas comme nous l’avions escompté.

L’anxiété est un état familier à tout le monde qui se manifeste de temps en temps. Elle est associée à des sentiments tels que la peur, la nervosité et l’inquiétude. Elle s’accompagne aussi parfois de sensations physiques comme des palpitations, des douleurs au niveau de la poitrine, des problèmes de digestion et des essoufflements.

Les symptômes primordiaux de l’anxiété sont le déclenchement, par des situations ou des objets bien précis, d’une sensation de peur sans dangerosité actuelle. Son intensité peut varier d’un sentiment d’insécurité à la terreur. La peur focalise l’attention du sujet qui ne parvient plus à prendre de la distance et du recul face à ses craintes. L’espace psychique du sujet est alors entièrement envahi par l’anxiété.

Gardez à l’esprit que l’anxiété entre dans le cadre du fonctionnement normal d’un individu et est même souhaitable lorsque son niveau est approprié. Il faut une certaine dose d’anxiété pour se motiver face à une urgence ! C’est quand l’anxiété échappe à tout contrôle que naissent les problèmes !

Si vous souffrez d’anxiété aigue pendant une longue période, vous pouvez développer des troubles physiques. Dans sa forme extrême, l’anxiété peut être irrationnelle et peut donner naissance à la dépression ou à la décompensation de troubles psychiques.

Voici des anxiétés courantes :

  • Les attaques de panique, ce sont généralement des épisodes exceptionnels se caractérisant par une peur soudaine et invalidante pendant des périodes brèves et intenses et dont les symptômes sont par exemple des difficultés respiratoires, des palpitations et des nausées.
  • Un trouble panique, c’est une anxiété qui se caractérise par des attaques de panique récurrentes et inattendues, la peur de la survenue de la prochaine attaque provoquant elle-même une anxiété.
  • Les pensées obsessionnelles qui peuvent impliquer une tendance, une source d’anxiété, à ne pas pouvoir s’empêcher de penser à une idée ou à une série d’idées liées. Ces pensées peuvent perturber votre mode de fonctionnement et nuire à votre qualité de vie.
  • Les phobies, qui sont une peur puissante et constante d’un objet, d’une situation ou d’une personne. La phobie peut devenir perturbante et obsédante pour la personne qui en souffre.
  • Le stress, qui se manifeste par des réactions physiques et émotionnelles à l’opposé de la détente. Il peut provenir d’événements positifs ou négatifs. Les facteurs de stress (événements entrainant une anxiété) sont très subjectifs.

 

Soyez soulagé d’apprendre que l’Hypnothérapie parvient très bien à résoudre nombre de ces problèmes. L’Hypnothérapie peut être utilisée efficacement comme une thérapie de soutien visant avant tout la relaxation pour un meilleur contrôle de l’anxiété et donc contribuer à l’apaiser.

 

Parce que l’Hypnose thérapeutique change la perception, et invite au repositionnement au sein de la constellation d’êtres et de choses qui composent notre univers expérientiel, elle est un outil de choix pour apprendre à désamorcer l’état de tension interne.

 

L’hypnothérapeute peut aider votre inconscient à se calmer et à trouver de nouvelles méthodes pour faire face à des situations anxiogènes actuelles et futures :

  • Renforcer l’estime de soi et la confiance en soi
  • Identifier les thèmes ou structures de vos inquiétudes afin de les démanteler
  • Trouver un moyen sain de faire face à une inquiétude légitime
  • Se projeter (en transe) dans le futur, débarrassé des inquiétudes inappropriées tout en apprenant à votre conscience à adopter ce comportement dans le présent

 

Comme dans toute thérapie, la première étape sera toujours d’accepter ce qui est, de rentrer en contact avec la réalité pour ce qu’elle a de plus cru et de plus cruel : accepter tous les éléments sans en rejeter aucun. Ne rien fuir, ne rien rejeter de la situation ou des émotions que l’on éprouve suffit en soi à désamorcer une grande part d’anxiété. C’est OK de ressentir ce que l’on ressent !

Il est même sain de se poser et d’admettre que la situation génère un sentiment d’angoisse. Etre honnête avec soi-même et ses ressentis permet de se garantir le meilleur soutien que l’on puisse avoir : le sien !

 

Vous souffrez d’anxiété et vous souhaitez aujourd’hui vous désamorcer et contrôler ces tensions internes qui vous impactent négativement au quotidien ?

L’Hypnothérapie est une thérapie très puissante qui peut vous aider à transformer votre vie car ne l’oubliez pas le potentiel de votre esprit est incroyable et l’Hypnothérapie peut vous permettre de l’exploiter et de l’améliorer !

Contactez-moi pour prendre rdv et commencer dès à présent votre transformation !

 

 

Catégories
Hypnose Thérapeutique

Hypnose Ericksonienne définition

 

Qu’est-ce que l’Hypnose Ericksonienne évolutive ?

 

Pour parler d’Hypnose nous parlons d’un état modifié de conscience. Contrairement à ce que l’on pourrait penser, une personne qui se trouve dans un état hypnotique ne dort pas. Elle se trouve dans un état lui permettant l’exploration de ses capacités internes et externes. La transe représente une simultanéité de notre activité consciente et d’une activité inconsciente et la circulation de l’information entre ces deux activités.

 

La British Medical Association définit l’Hypnose en 1955 comme :

 

« Un état passager d’attention modifiée chez le sujet, état qui peut être produit par une autre personne dans lequel différents phénomènes peuvent apparaître spontanément, ou en réponse à différents stimuli verbaux ou autres. Ces phénomènes comprennent un changement dans la conscience et la mémoire, une susceptibilité accrue à la suggestion et l’apparition chez le sujet de réponses et d’idées qui ne lui sont pas familières dans son état d’esprit habituel. En outre, des phénomènes comme l’anesthésie, la paralysie, la rigidité musculaire et des modifications vasomotrices, peuvent être, dans l’état hypnotique, produits et supprimés. »

 

Il existe plusieurs types d’Hypnose et plus particulièrement quatre grandes formes d’Hypnose : Classique, Ericksonienne, Nouvelle et Humaniste. La forme la plus connue est l’Hypnose Ericksonienne – de nos jours plus communément appelée Nouvelle Hypnose – c’est la forme la plus sophistiquée, pratiquée à l’heure actuelle, car elle reprend certains outils du célèbre psychologue américain Milton Erickson en les adaptant à notre génération : santé et développement personnel.

 

 

L’Hypnose Ericksonienne évolutive est une Hypnose qui positionne le praticien en position basse. Cela signifie qu’il n’est pas celui qui détient le savoir mais est celui qui cherche à comprendre l’autre dans son mode de fonctionnement. Il se sert des ressources de la personne pour lui permettre d’effectuer des optimisations tout en utilisant un langage non spécifique. Les atouts du praticien sont tournés vers le cadre de la séance, une bonne synchronisation et calibration entretenu dans une relation de confiance.

 

L’Hypnose thérapeutique vise donc à rechercher des ressources dans le psychisme du sujet pour lui permettre de mettre en place de nouvelles stratégies. En tant qu’Hypnothérapeute, j’utilise l’Hypnose Ericksonienne évolutive pour retrouver l’origine d’un problème dans le passé et favoriser une abréaction, sorte de « décharge émotionnelle » grâce à des techniques de régression. Ainsi, l’Hypnose thérapeutique, par la création de l’état modifiée de conscience, permet d’accéder aux contenus inconscients (émotions, pulsions, représentations, …) en levant la barrière des résistances et des refoulements.

 

Selon Milton Erickson :

 

« L’Hypnose offre tant au patient qu’au thérapeute un accès aisé à l’esprit inconscient du patient. Elle permet de s’occuper directement de ces forces inconscientes qui sont sous-jacentes aux perturbations de la personnalité, et elle autorise l’identification de ces éléments de l’expérience de vie d’un individu qui ont de l’importance pour la personnalité et auxquels on doit accorder toute l’attention requise si l’on souhaite obtenir des résultats thérapeutiques. Seule l’hypnose peut donner un accès aisé, rapide et large à l’inconscient, inconscient que l’histoire de la psychothérapie a montré être d’une telle importance dans le traitement des désordres aigus de la personnalité. »

 

Les indications de la thérapie par l’Hypnose sont donc larges et variées, car il s’agit avant tout d’accéder aux schémas récurrents et inconscients que la personne porte en elle.

 

 

En tant qu’Hypnothérapeute, j’opère comme un guide auprès de la personne, et je la conduis à trouver en elle des ressources insoupçonnées. Mais rassurez-vous, l’Hypnose Ericksonienne évolutive laisse les bénéfices du changement et son origine au sujet ! Elle encourage davantage son autonomie mais la séance sera toujours un travail à deux, collaboratif, dans le but de permettre à la personne d’atteindre ses objectifs, au-delà de la thérapie.

 

« Avant tout, l’Hypnose Ericksonienne aide les gens à apprendre à mieux reconnaître leurs propres ressources naturelles intérieures, pour résoudre leurs problèmes et gagner la santé. Chacun de nous est différent et a à apprendre de quelle manière unique il peut fonctionner au mieux. »

Ernest L. Rossi

 

 

Alors, prêt à tenter l’expérience ?

N’attendez plus, prenez rdv pour une séance d’hypnose ou contactez-moi pour plus de renseignements ou prendre rendez-vous !

 

 

Catégories
Psychologie

Pervers narcissique, tout savoir sur ce trouble de la personnalité

PN ? Pervers Narcissique ? Termes très galvaudés dans le langage courant et devenus relativement à la mode ces dernières années et « fourre-tout » quand il s’agit de catégoriser une relation ou un comportement dit toxique. Mais qu’est-ce que définit vraiment le terme Pervers Narcissique ?

 

Il s’agit tout d’abord d’un trouble de la personnalité et il existe selon le DSM-V, 6 troubles de la personnalité (Schizotypique, Limite ou Borderline, Narcissique, Antisociale, Évitante, Obsessionnelle Compulsive) Nous nous intéresserons donc ici plus particulièrement au Trouble de la personnalité dit Narcissique ou communément appelé la perversion narcissique.

Le trouble de la personnalité narcissique, selon le DSM-V, appartient au groupe B dit des troubles dramatiques, émotionnels ou erratiques. Cette pathologie comprend deux aspects : les troubles narcissiques et la perversion. La perversion ici est entendu dans le sens morale et non sexuel ! Le trouble de la personnalité narcissique se caractérise par un besoin excessif d’être adulé et une forte tendance à la mégalomanie et à l’égocentrisme. En outre, le patient narcissique montre un faible degré d’empathie vis-à-vis d’autrui. En règle générale, les symptômes de ce type de perturbation apparaissent à l’âge adulte (jeune adulte).

Le pervers narcissique a inlassablement besoin d’être admiré. La quête excessive de reconnaissance est un autre marqueur de ces troubles. Un pervers narcissique présente donc une personnalité marquée à la fois par un narcissisme exacerbé et des traits de perversion morale.

Cette « perversion narcissique » serait une perversité dans laquelle autrui devient pour le pervers un « objet-non objet ». Il va nourrir son narcissisme du narcissisme de l’autre. Il va s’agir d’une « conquête du territoire psychique de l’autre » (Alberto Eiguer) ou d’une « jouissance » que le pervers va obtenir de sa valorisation systématique au détriment de l’autre (Racamier). On peut qualifier cette perversité de « perversion instinctive ». Le pervers narcissique est narcissique en ce qu’il entend ne rien devoir à personne et n’attendre rien de personne. Par contre, tout lui est dû. Le pervers narcissique n’envie personne car il a tout, il le dit et y croit. Il ne dépend jamais d’autrui qui est son « objet-non objet ». Le narcissisme poussé à l’extrême se transforme en véritable folie narcissique avec une mégalomanie maligne dans laquelle le pervers agit dans un sentiment d’impunité totale. Autrui est exploité sans scrupules, c’est l’ivresse narcissique.

 

Dans le DSM-V, la « personnalité narcissique » est définie comme « des fantaisies ou comportements grandioses, un besoin d’être admiré et un manque d’empathie ». Le DSM-V décrit également dans les premiers critères un sujet au Soi grandiose (qui cache un « sentiment d’infériorité et de dépendance excessive vis-à-vis de l’admiration et des approbations extérieures »), absorbé par son succès et sa beauté, se sentant unique, avec ce besoin excessif d’être admiré. Les critères suivants décrivent un sujet qui pense que tout lui est dû, qui exploite autrui sans aucune empathie et est envieux, arrogant. Les narcissiques « souffrent de sentiment chronique d’ennui et de vide ; ils cherchent constamment à gratifier leurs aspirations à l’éclat, à la richesse, au pouvoir, à la beauté ». En bref, la perversion narcissique consiste en une propension active du sujet à nourrir son propre narcissisme au détriment de celui d’autrui, avec le but de s’emparer des qualités de l’autre et de s’en approprier le mérite.

Les comorbidités sont fréquentes. Les pervers narcissiques ont souvent aussi une dépression (trouble dépressif majeur, trouble dépressif persistant), une anorexie nerveuse, un trouble de l’utilisation de substances (en particulier les amphétamines), ou un autre trouble de la personnalité [histrionique, limite (borderline), paranoïde].

Les causes du trouble de la personnalité narcissique sont à la fois complexes et inconnues. Certaines théories avancent que les aidants naturels peuvent ne pas avoir traité l’enfant de manière appropriée donc une enfance dysfonctionnelle (enfants surprotégés, enfants sur qui on a des attentes extrêmement élevées ou démesurées, enfants abusés ou négligés) pourrait être en cause. Il est possible qu’un désordre génétique ou neurobiologique soit à l’origine de ce trouble de la personnalité mais rien n’est à ce jour prouvé.

Les caractéristiques du PN :

  • Il souhaite donner une image « parfaite » en donnant la sensation que celle-ci est « naturelle » (C’est un séducteur hors-pair)
  • Il est expert dans la communication (il a le don de détourner, déstabiliser, culpabiliser avec habileté son interlocuteur)
  • Il se dit positif et bienveillant mais sera plutôt vindicatif, culpabilisant et machiavélique dans ses actes
  • Il n’a jamais tort et ne supporte pas qu’on lui dise « non » ni même la négation
  • Il n’a aucun respect pour les règles et défie les lois
  • Il adore parler de lui, de sa réussite sociale, familiale, professionnelle et se met constamment en avant (airs de supériorité, égocentrisme)
  • Il a un attrait immense pour l’argent (se sont souvent des maniaques de l’argent et des acheteurs compulsifs)
  • Il demandera l’avis d’autrui juste pour l’amadouer
  • Il est paranoïaque
  • Il peut mentir sur son histoire (événements de vie difficiles) pour se placer en exemple héroïque (pour attirer empathie et admiration) tout en se victimisant
  • Il ne se remet pas en question face à la critique
  • Il a des changements d’humeurs soudains
  • Il rabaisse autrui pour se valoriser
  • Il test constamment autrui
  • Il présente des déviance sexuelles
  • Il choisi généralement des partenaires de vie aimantes et sensibles
  • Il va tout faire pour décrédibiliser les propos d’autrui s’il est conscient que son image peut être dévalorisée
  • Il peut être violent, s’il se sent découvert

Les mécanismes ou techniques d’emprise du PN :

  • Il repère les failles d’autrui
  • La parole est son arme redoutable (utilise le mensonge, l’insinuation, la paradoxalité, les contrevérités, les allusions, le double-sens des mots, sa communication est floue et il change fréquemment d’opinion)
  • Il dénie la réalité pour se protéger de toutes souffrances
  • Il nie ses comportements antisociaux
  • Il nie les conséquences de ses actes pour autrui (incapacité d’avouer ses torts ou d’assumer la responsabilité de ses actes)
  • La faute est constamment niée, banalisée, rationalisée ou rejetée sur autrui
  • Le conflit est nié et le déni est anti-conflictuel
  • Il utilise le clivage : le paraître est très important pour le PN qui décrit une « belle image » de lui (ne se reconnaît donc aucun défaut et projette sur autrui ses propres travers par l’identification projective, il peut même en venir à se placer en victime si certaines techniques ne sont pas satisfaisantes)
  • Il éprouve beaucoup de jalousie
  • Il est continuellement en quête de reconnaissance ou de succès
  • Il présente plusieurs « masques, visages » (passage soudain d’une profonde tristesse à la colère, c’est un comédien)
  • Il n’est pas conscient du mal qu’il provoque (cependant, l’influence qu’il exerce sur autrui est calculée)
  • Il a recours à la manipulation et aux phases dites de « lunes de miel » (« phases de séduction » où il bombarde d’amour, installe un grand attachement et crée une dépendance affective)

Les traitements et prises en charges :

La prise en charge du pervers narcissique, celui-ci ne connaissant ni remords ou souffrance car cette dernière étant éjectée sur l’autre est donc difficile mais pas impossible ! La personne atteinte de perversion narcissique doit avant tout avoir une motivation au changement.

Les prises en charges possibles sont la Psychologie intégrative (démarche multi-référentielle) intégrant plusieurs thérapies comme la Thérapie Cognitivo-Comportementale (TCC), la Thérapie d’Inspiration Analytique, la Thérapie Existentielle ainsi que l’Hypnothérapie.

Grâce à ses différentes thérapies le pervers narcissique peut apprendre à reconnaître les techniques et les phases de manipulation afin d’en avoir conscience, travailler sur les comportements impulsifs et élans instinctifs ainsi que les comportements conscients, calculés et stratégiques, travailler sur la colère et les émotions parasites liées à la tristesse, travailler sur les traumatismes, travailler sur l’estime de soi, la connaissance de soi et les failles narcissiques, apprendre qu’est-ce que la perversion et la manipulation (psycho-éducation), travailler sur la projection ce qu’on appelle la pleine conscience (pour s’observer et pouvoir voir l’autre), etc.

Si vous pensez correspondre à un profil de manipulateur, trouble de la personnalité narcissique, pervers narcissique (PN) ou si vous pensez être victime de manipulation ou de perversion n’hésitez pas à me contacter pour tout renseignement complémentaire ou pour prendre rendez-vous.

 

Catégories
Prises en charge

Hypnose, sommeil réparateur et insomnie

 

Le sommeil c’est quoi ?

Le sommeil est un état physiologique nécessaire à l’être humain pour être en bonne santé. Un être humain devrait, en moyenne, dormir 8 heures par nuit, pour se régénérer au niveau physique et mentale. Le sommeil est caractérisé par des modifications physiologiques comme la sécrétion d’hormones spécifiques ainsi qu’une diminution du tonus musculaire, du rythme cardiaque et de la température du corps.

 

Le sommeil nous permet de nous réparer, des incidents physiques ou psychologiques quotidiens. C’est pour cette raison qu’il est dit réparateur : il permet de maintenir un équilibre autant physique que mental. Le sommeil permet aussi de favoriser l’apprentissage et la mémoire.

 

Le sommeil présente donc plusieurs bienfaits pour notre corps et notre esprit, notamment la relaxation du corps qui permet aux tensions musculaires de s’évacuer. Il participe également au bon fonctionnement du système immunitaire indispensable à la lutte contre les infections. Le cerveau va donc profiter de ce « repos musculaire » pour intensifier le renouvellement cellulaire de la peau, des os et des muscles. Les connexions cérébrales, affaiblies durant le jour, seront aussi régénérées durant la nuit.

 

Un bon sommeil joue un rôle très important de garant du bon fonctionnement immunitaire de l’organisme mais également au niveau cognitif, émotionnel et psychologique.

 

Le sommeil est généralement quelque chose que vous attendez avec impatience, une période vous permettant de vous reposer, de recharger vos batteries et de débuter la journée suivante alerte et plein d’énergie. Un sommeil normal est donc la conséquence d’un harmonieux fonctionnement organique et psychique.

 

Il en est tout autrement dans les troubles du sommeil. Il arrive parfois que le sommeil soit difficile et loin d’être reposant. La plupart des gens vivent des périodes où il ont du mal à dormir. Vous êtes stressé, souffrez d’un décalage horaire ou vous ne savez tout simplement pas pourquoi vous ne parvenez pas à dormir. Ces situations sont provisoires et assez gênantes.

 

Cependant, vos périodes d’insomnie peuvent s’installer dans la durée et se répéter régulièrement dès que vous essayez de vous endormir.

Votre insomnie peut avoir de nombreuses causes et finir par devenir une habitude, comme une sorte de stratégie de sommeil erronée.

 

L’incapacité à dormir correspond à une profonde frayeur à s’abandonner et à se laisser aller. Je vis de l’insécurité et je veux avoir le contrôle sur tout ce qui se passe dans ma vie. Toutefois, quand je dors, mes « facultés mentales » dorment aussi et je suis plus vulnérable, car mes sens sont plus alertes et ouverts à l’inconnu. C’est pourquoi, en gardant mon mental occupé avec toutes sortes d’idées, toutes sortes de situations mêmes fictives, que je m’invente, j’empêche le sommeil de me gagner. Ma vie est teintée par la tension, l’anxiété, la culpabilité et parfois même, une certaine paranoïa. Cela peut résulter d’un sentiment que mon ego ou ma survivance a déjà été menacé d’une certaine façon, ce qui est compréhensible si j’ai expérimenté certains traumatismes profonds.

Il y a des chances que j’éprouve une nervosité extrême et que j’aie de la difficulté à me positionner et à prendre des décisions. C’est aussi comme si je mourrais chaque fois que je m’endors et cela réveille des craintes dont notamment l’inconnu de la nuit.

L’insomnie peut être reliée fortement à de la culpabilité consciente ou inconsciente. Pour une raison ou pour une autre, je peux avoir l’impression que « je ne mérite pas de me reposer ». Ce peut être parce que je me sens coupable de ne pas réussir dans la vie, de ne pas faire tout ce qu’il faut pour mes enfants, etc.

Je peux aussi m’avoir programmé en pensant que « dormir est une perte de temps ». La glande du thymus est étroitement reliée au sommeil et, du même coup, à l’énergie du cœur. L’insomnie peut donc être aussi reliée à mon aptitude à m’aimer moi-même, à faire confiance à l’amour et par le fait même, à la vie.

Je dois donc apprendre à me relaxer et à relâcher le contrôle afin de permettre au sommeil de prendre place dans ma vie.

Vous vous reconnaissez dans cette situation ? Une consultation chez un Hypnothérapeute peut-être nécessaire.

 

Il est possible de traiter l’insomnie à la source grâce à l’Hypnose thérapeutique :

 

L’Hypnothérapie permet de reprogrammer les cycles de sommeil qui se seraient décalés, de développer une bonne stratégie de sommeil, elle permet également d’aider à améliorer le sommeil en diminuant les perceptions douloureuses ou les sons dérangeants, en travaillant sur une défocalisation ou un isolement sensoriel.

Concernant l’insomnie, il sera notamment nécessaire de travailler sur la confiance en sa capacité à s’endormir afin que l’anticipation négative et les peurs autour du sommeil laissent de nouveau place à l’apaisement. L’Hypnothérapie permet donc d’aider à retrouver un sommeil de qualité, de régler les problèmes sous-jacents entretenant l’insomnie et permet aussi de limiter la consommation de somnifères.

Elle représente donc une bonne alternative naturelle pour diminuer voire arrêter la prise de somnifères et autres traitements afin de s’endormir plus facilement.

 

L’effet bénéfique de l’Hypnothérapie se faire ressentir dès la première séance. Selon les études, entre 50 % et 85 % des personnes voient leur sommeil s’améliorer après seulement deux séances !

 

Vous souhaitez dès à présent améliorer la qualité de votre sommeil ? Prenez rdv pour une séance d’hypnose ou contactez-moi pour plus de renseignements !

 

 

Catégories
Symbolique des maladies

Hypnose et douleurs dentaires

Problèmes de dents récurrents ? Sujet aux caries ? Vos dents vous ont souvent fait souffrir ? Et si la source du problème était peut-être psychologique ?

Les dents symbolisent les décisions, la solide porte d’entrée qui me permet de mordre à « pleines dents » dans la vie ! Réalité intérieure et extérieure passent par mes dents qui sont l’un des moyens pour m’exprimer entièrement dans cet univers. La dent est un des organes annexes très durs qui représente l’énergie fondamentale de mon être. La capacité intérieure d’accueillir les nouvelles idées, l’amour et la nourriture intérieure se manifeste par des dents saines et dures. Les dents sont, en partie, le miroir de l’être.

Lorsque la nourriture passe à travers ma bouche, cette dernière transmet aussi des sentiments qui peuvent affecter mes dents à plus ou moins long terme. Ainsi, des dents altérées (caries, tartre, …) indiquent une faible affirmation de soi, une réalité inacceptable pour moi et la peur de prendre ma place dans l’Univers avec les responsabilités que cela implique.

Les dents représentent aussi ma volonté à aller de l’avant, à bien faire les choses, ma capacité à donner vie à mes pensées et à mes émotions. Un conflit profond, de la culpabilité reliée à une situation émotionnelle véhiculée en paroles, ou tout autre dérangement intérieur peuvent se manifester par une réaction aux dents et même aux gencives. Je peux donc « serrer les dents » pour me défendre d’une agression extérieure dans une situation qui me fait fortement réagir. Je ferme donc la porte, en résistant à ce qui veut entrer en moi ou, au contraire, à ce qui a besoin de sortir de moi.

 

Résumés brefs de la symbolique de divers maux dentaires (Pour une interprétation plus détaillée n’hésitez pas à me contacter !) :

Incisives : se rapportent au fait d’avoir à « trancher » face à un choix, c’est-à-dire oui ou non, faire ou ne pas faire telle action, etc

Canines : sont liées au fait de pouvoir exercer une certaine autorité sur les décisions que j’ai à prendre. Elles peuvent être affectées lorsque je me sens « déchiré » face à une décision à prendre

Prémolaires : indiquent mon degré d’accord par rapport à mes décisions

Molaires : représentent mon degré de contentement face aux décisions qui ont été prises ou qu’il me reste à prendre

Email dentaire : sera atteint lorsque j’ai l’impression que je n’ai pas le droit de « mordre » dans une situation, doutant de moi-même, de mes capacités

Rage de dents : il se peut fort bien que la rage se soit emparée de moi parce que je m’en veux de ne pas pouvoir communiquer ce que je veux

Tartre : c’est une forme d’agression intérieure, une réaction qui n’a pas été réglée et qui refait surface. Cela peut m’amener à durcir mes positions face aux décisions que j’ai à prendre ou que j’ai prises

Carie dentaire : manifestation d’une douleur intérieure extrême. Quelque chose me ronge jusqu’au plus profond de mon être. Je n’arrive pas à exprimer ce mal qui me ronge et l’inflammation fait son apparition

Grincement de dents : colère inconsciente qui remonte à la surface, une rage refoulée qui s’exprime souvent la nuit. Je suis très nerveux intérieurement, je me retiens de dire ou de faire certaines choses

Dent de sagesse : qui refuse de sortir, de « prendre sa place » signifie que sur le plan mental, je refuse encore de prendre tout l’espace qui me revient

 

Pour y remédier, la recherche de la source du problème est primordiale mais je dois également accepter de rester ouvert à l’amour, sans avoir peur de perdre la gratitude des autres. Je dois m’aimé tel que je suis, avec toutes mes qualités. Je dois prendre soin de mes dents, elles « habillent » ma personnalité. Les dents n’ont pas de masque ! Je reste moi-même, sans me juger et en demeurant ouvert aux critiques extérieures. Si je transforme mes pensées en amour véritable mes dents restent donc en santé !

Tout ceci est possible grâce à l’hypnose thérapeutique et cela en très peu de séances !

Commencez votre transformation dès aujourd’hui ! Prenez rdv pour une séance d’hypnose ou contactez-moi pour plus de renseignements !

Si cet article vous a parler, n’hésitez plus et prenez dès maintenant rdv !

 

 

 

 

 

Catégories
Prises en charge

Hypnose et douleur chronique

 

La douleur chronique est toujours multifactorielle, associant une atteinte réelle ou virtuelle des voies de la nociception à des éléments de fragilité qui engendre une chronicisation (rendre chronique) : traumatismes anciens ou récents, pathologies associées, concomitantes.

 

Au sein de cet ensemble, les douleurs neuropathiques (DN) ont une place particulière, et plongent bien souvent le patient dans un vécu particulièrement difficile. L’image du corps est atteinte, la détresse du patient souvent importante renforcée par la difficulté à trouver une thérapeutique efficace. La douleur neuropathique correspond à une lésion ou une maladie affectant les voies de la nociception. Sa prévalence est estimée à 7-8 % de la population générale en Europe (5 % pour les douleurs modérées à sévères).

 

Les douleurs neuropathiques s’expriment parfois sous la forme d’un syndrome, comme dans le syndrome douloureux régional complexe, ou associées à un syndrome comme la fibromyalgie, qui peut mener à des prises en charge particulièrement complexes. La faible réponse à des traitements lourds et à très long terme justifie l’utilisation de plus en plus fréquente de l’hypnose thérapeutique et de techniques non médicamenteuses, en association initiale avec des thérapeutiques conventionnelles.

 

Il n’est pas toujours facile pour les patients de comprendre et de décrire la douleur neuropathique et les symptômes associés surtout s’ils ne sont pas repérés par les soignants. Sans explications, la douleur est parfois interprétée comme dangereuse menant à des stratégies qui augmentent le handicap. Des explications précoces peuvent en réduire l’impact.

 

Quelque soit la douleur, elle est reliée à un déséquilibre d’ordre émotionnel ou mental, à un sentiment profond de culpabilité ou de peine. C’est une forme d’angoisse intérieure et, parce que je me sens coupable d’avoir fait quelque chose, d’avoir parlé ou même d’avoir eu des pensées « malsaines » ou « négatives », je me punis en manifestant inconsciemment une douleur d’intensité variable. La douleur vécue présentement ne fait que masque la véritable cause : la culpabilité. Mes pensées sont très puissantes et je dois rester ouvert pour bien identifier ces culpabilités. Je n’ai pas à éviter celles-ci, mais à les affronter, car ce sont des peurs que j’aurai besoin d’intégrer tôt ou tard.

 

La douleur me « branche » instantanément et m’oblige à sentir ce qui se passe dans mon corps. Dans un sens, elle est positive car elle me permet de me « connecter » à moi-même en tant qu’âme et de devenir conscient. Lorsque la douleur est chronique, cela signifie simplement que, depuis l’apparition de la douleur, je n’ai pas affronté la cause réelle de cette douleur. Plus je tarde à en prendre conscience, plus la douleur revient régulièrement jusqu’à devenir « chronique ». Il est donc important que j’accepte de vérifier l’origine de ma douleur et que je demeure ouvert afin de régler la « vraie » cause de ma douleur. L’endroit où est localisée la douleur me donne des indications sur la cause réelle de celle-ci.

 

L’Hypnose thérapeutique aide à trouver l’origine de la douleur et cela en très peu de séances ! Qu’attendez-vous ?

Commencez votre transformation dès aujourd’hui ! Prenez rdv pour une séance d’hypnose ou contactez-moi pour plus de renseignements !

 

 

 

Catégories
Hypnose Thérapeutique

La transe hypnotique c’est quoi ?

Est-ce que ça vous ai déjà arrivé de vous évadez du présent ?

Ce que l’on nomme couramment « être dans la Lune », ou bien être absorbé dans un roman ou un film, ou encore en attendant votre station dans le métro ou parfois même en conduisant …

Chacun de nous expérimente l’état de conscience hypnotique plusieurs fois par jour ! Cet état est tout à fait naturel, il est utile et même nécessaire au maintien de notre équilibre mental. C’est donc bien un état d’être normal et propre au règne vivant. C’est cet état léger que l’Hypnose Thérapeutique reconnait et amplifie. Et si chacun d’entre nous a cette faculté naturelle en lui, chacun peut donc bénéficier des bienfaits de l’utilisation de l’Hypnose.

La personne en état de conscience hypnotique ou état modifié de conscience (EMC) reste tout à fait consciente d’un bout à l’autre de la séance d’Hypnose Thérapeutique. La partie inconsciente de son esprit se chargeant d’une éventuelle amnésie des moments clés … au retour ! L’hypnothérapeute est là pour servir de médiateur entre les différentes parts de l’essence profonde et subtile de la personne.

La pratique de l’Hypnose est accessible à tous par simple apprentissage et sans autres dons que ceux d’Ouverture d’esprit, de Précision, d’Humanisme, et d’une bonne dose d’Engagement personnel !

Alors, prêt à tenter l’expérience ?

 

Catégories
Prises en charge

Hypnose, addictions et dépendances

Cigarette, Alcool, Cannabis, Opiacés, Jeux, Téléphone, …

Brutale ou progressive selon les produits ou les comportements, la dépendance est installée quand on ne peut plus se passer de consommer, sous peine de souffrances physiques, psychiques et émotionnelles.

Vous êtes dépendant de la cigarette, de l’alcool, de la cocaïne ou autre et cette dépendance vous handicape dans votre vie quotidienne. L’arrêt de cette dépendance dépend de vous, de votre motivation mais également des raisons pour lesquelles vous consommez. Ces composantes reposent sur le fait que vous êtes une personne unique. Et une partie de vous considère que consommer et la meilleure chose à faire !

Grâce à l’hypnose thérapeutique vous communiquez avec cette partie responsable de ce comportement. Cette communication a pour but de lui permettre de trouver simplement une autre façon de fonctionner, plus durable, respectueuse et plus écologique.

L’hypnose thérapeutique est une solution efficace et performante pour un arrêt définitif de la cigarette mais également pour tout autre addiction. Le travail se fait généralement en deux ou trois séances.

Arrêter de consommer est avant tout une démarche personnelle qui repose sur une sincère motivation !

Alors, prêt à démarrer la séance ?

 

Catégories
Prises en charge

Hypnose, stress et émotions

Stress, Angoisse, Anxiété, Troubles Dépressifs, Troubles de l’humeur, …

Troubles du sommeil, irritabilité, troubles alimentaires et digestifs, déprime ou dépression, modification du rythme cardiaque, douleurs chroniques, problèmes de dos, fatigue chronique, … Autant de symptômes liés au stress et qui peuvent vite devenir invivables !

 

Le stress apparaît lorsqu’un individu anticipe les conséquences négatives d’une situation. A la maison, au travail, dans nos interactions sociales et même en vacances ; le stress s’invite dans nos quotidiens, au point de devenir chronique. Nos rythmes de vie souvent bien remplie, les responsabilités, les choses à gérer, les pressions quotidiennes, les attentes sont particulièrement source de stress.

 

Le stress est un ensemble de réactions de l’organisme (psychologiques, émotionnelles et physiques) face à une situation de danger. Il peut être aigu, lorsque la réaction est ponctuelle et répond à un événement identifiable ; ou chronique, lorsque cet état perdure malgré l’absence de facteur stressant.

Le stress aigu est une réaction physiologique normale, sans danger pour la santé. Il s’agit d’une adaptation du corps, qui se met en état d’alerte pour nous protéger d’un danger. Dans cet état, les sécrétions hormonales changent, et sont régulées par le cerveau. Lorsqu’il devient chronique, au bout d’un certain temps, la régulation ne se fait plus, et l’organisme est débordé : c’est là que des symptômes apparaissent.

Les symptômes peuvent se manifester sur le plan physique (accélération du pouls, pression artérielle, sudation, migraines, maux de dos, troubles digestifs, …), sur le plan cognitif (trouble de la mémoire, concentration, …) et sur le plan émotionnel et mental (surmenage, irritabilité, …).

 

L’apparition d’un stress aigu et sa transformation ou non en stress chronique, dépendent à la fois des événements de la vie (facteurs stressants), et du terrain psychologique de la personne. Nous ne sommes pas tous égaux face à ce trouble.

 

Parce qu’elle plonge dans un état profond de relaxation et permet de reprogrammer plus positivement l’inconscient, l’Hypnose thérapeutique contre le stress ou tous symptômes négatifs est une approche efficace et puissante. L’état hypnotique permet une auto analyse car le patient accède aux informations contenues dans son inconscient et peut ainsi prendre conscience des causes de sa souffrance. Il peut donc ainsi opérer les modifications nécessaires dans son comportement ou sa façon de penser.

 

Grâce à cet outil, je vous accompagne non pas à supprimer l’émotion mais plutôt à écouter le message véhiculé via le biais de votre symptôme négatif, l’examiner en état hypnotique en s’adressant à l’inconscient et non aux structures conscientes. Je vous accompagnerai également à transformer ce qui est nécessaire de manière à en tirer les bénéfices positifs. Le travail se fait généralement en deux ou trois séances.

L’hypnose thérapeutique est un secours puissant et durable pour les personnes qui souffrent de troubles de l’humeur ou d’épuisement.

Alors, prêt à démarrer la séance ?