Catégories
Prises en charge

Hypnose et douleur chronique

 

La douleur chronique est toujours multifactorielle, associant une atteinte réelle ou virtuelle des voies de la nociception à des éléments de fragilité qui engendre une chronicisation (rendre chronique) : traumatismes anciens ou récents, pathologies associées, concomitantes.

 

Au sein de cet ensemble, les douleurs neuropathiques (DN) ont une place particulière, et plongent bien souvent le patient dans un vécu particulièrement difficile. L’image du corps est atteinte, la détresse du patient souvent importante renforcée par la difficulté à trouver une thérapeutique efficace. La douleur neuropathique correspond à une lésion ou une maladie affectant les voies de la nociception. Sa prévalence est estimée à 7-8 % de la population générale en Europe (5 % pour les douleurs modérées à sévères).

 

Les douleurs neuropathiques s’expriment parfois sous la forme d’un syndrome, comme dans le syndrome douloureux régional complexe, ou associées à un syndrome comme la fibromyalgie, qui peut mener à des prises en charge particulièrement complexes. La faible réponse à des traitements lourds et à très long terme justifie l’utilisation de plus en plus fréquente de l’hypnose thérapeutique et de techniques non médicamenteuses, en association initiale avec des thérapeutiques conventionnelles.

 

Il n’est pas toujours facile pour les patients de comprendre et de décrire la douleur neuropathique et les symptômes associés surtout s’ils ne sont pas repérés par les soignants. Sans explications, la douleur est parfois interprétée comme dangereuse menant à des stratégies qui augmentent le handicap. Des explications précoces peuvent en réduire l’impact.

 

Quelque soit la douleur, elle est reliée à un déséquilibre d’ordre émotionnel ou mental, à un sentiment profond de culpabilité ou de peine. C’est une forme d’angoisse intérieure et, parce que je me sens coupable d’avoir fait quelque chose, d’avoir parlé ou même d’avoir eu des pensées « malsaines » ou « négatives », je me punis en manifestant inconsciemment une douleur d’intensité variable. La douleur vécue présentement ne fait que masque la véritable cause : la culpabilité. Mes pensées sont très puissantes et je dois rester ouvert pour bien identifier ces culpabilités. Je n’ai pas à éviter celles-ci, mais à les affronter, car ce sont des peurs que j’aurai besoin d’intégrer tôt ou tard.

 

La douleur me « branche » instantanément et m’oblige à sentir ce qui se passe dans mon corps. Dans un sens, elle est positive car elle me permet de me « connecter » à moi-même en tant qu’âme et de devenir conscient. Lorsque la douleur est chronique, cela signifie simplement que, depuis l’apparition de la douleur, je n’ai pas affronté la cause réelle de cette douleur. Plus je tarde à en prendre conscience, plus la douleur revient régulièrement jusqu’à devenir « chronique ». Il est donc important que j’accepte de vérifier l’origine de ma douleur et que je demeure ouvert afin de régler la « vraie » cause de ma douleur. L’endroit où est localisée la douleur me donne des indications sur la cause réelle de celle-ci.

 

L’Hypnose thérapeutique aide à trouver l’origine de la douleur et cela en très peu de séances ! Qu’attendez-vous ?

Commencez votre transformation dès aujourd’hui ! Prenez rdv pour une séance d’hypnose ou contactez-moi pour plus de renseignements !

 

 

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s